La Fée Electricité.

Oh! Oh! Oh! Nous y voilà! Nous entrons dans la dernière semaine de l’année. Celle où l’on se goinfre, celle où l’on se relâche, celle des fêtes, parfois celle des bilans. En ce qui me concerne, l’année 2011 a, évidemment été l’une des plus dense et riche de ma vie. De mon changement de pays à notre mariage, en passant par ma réorientation professionnelle et la célébration de ma 30ème année, 2011 aura été marquée d’une croix blanche sur une pierre rouge, ou l’inverse. J’espère que pour toi aussi, l’année a été belle et qu’elle marque le début de beaucoup d’autres qui suivront sur la même lancée. Aujourd’hui, je t’emmène sur les sentiers lumineux de Noël, de mon modeste sapin aux impressionnantes illuminations de Kôbe…

Comme tu le sais peut-être, ici Noël n’a pas l’importance qu’on lui connait dans nos sociétés Chrétiennes, mais on le fête tout de même pour le côté commercial. Plus une fête de couple que de famille, il était hors de question pour moi d’abandonner mes habitudes de fin d’année, en particulier le sapin.

Il est assez difficile de trouver un vrai sapin ici. L’écrasante majorité des foyers qui font un sapin sont équipés de sapin en plastique. Très pratique, mais quelle perte de charme! Plus d’odeur, plus d’épines par terre… Je n’accepte pas que mon salon vient s’ajouter à la liste.

Nous avons donc dégoté un vrai sapin, en pot, pour la modique somme de 17000 yens, oui oui 170 euros environ. glurps… Autant te dire qu’il fallait vraiment que j’y tienne. Bon, livraison comprise, et, si on se débrouille bien, on l’aura peut-être encore pour Noël 2012… mais avoir un sapin comme plante d’appartement, c’est bizarre…

Pour l’heure, il a revêtu son habit de fête, comme tu peux le voir, et nous l’avons orné de diverses boules et guirlandes dans le code couleur or/violet/chocolat (ouais marron quoi). Bon, ça ne se voit pas forcément sur les clichés car la lumière bien jaune du salon n’aide pas.

Nous voici donc, Sakura et moi, blottis au pied de notre premier sapin de Noël commun, puisque nous n’avions jusque là jamais eu l’occasion de fêter l’arrivée du Gros Monsieur Rouge ensemble. Le sapin est judicieusement disposé à côté de ma place sur le canapé, ce qui me permet de pousser des cris de joie au milieu de notre émission de télé du soir, du genre « ouaaah non mais c’est trop bien comme ça sent bon!! On a vraiment bien fait!! ».

Mais Noël, ce n’est pas que la guirlande électrique du sapin. Noël c’est aussi l’odeur de peau de clémentine brûlée, et les lampions qu’on fabrique avec. Tu as sans douté déjà fait ça : au cas où tu ne sache pas faire, voici la technique, transmise dans ma famille de génération en génération…  entaille la peau de ton fruit sur tout le pourtour. Décolle-la délicatement pour obtenir deux coques. Attention, en décollant la sphère inférieure, tu dois tirer délicatement pour extraire une tige naturelle (constituée de tout ce qu’on enlève au cœur de la clémentine). Verse un peu d’huile sur la mèche, elle doit être bien imbibée et il doit y voir une petite réserve d’huile au fond du lampion. Découpe une petite fenêtre au centre de la sphère supérieure pour laisser s’échapper la chaleur, allume la mèche (si si, insiste ça va prendre), reforme la clémentine, éteins la lumière. Ouaaaaaah c’est Noël!!

Bien! Nous nous sommes bien amusés, mais il est temps d’aller voir dehors si c’est vraiment Noël. Certes les vitrines se sont parées de quelques nouvelles lumières, les vendeuses sont en costume de mère noël, le coton abonde sur les présentoirs à défaut de neige dans les rues, mais il faut savoir qu’au Japon, on trouve des illuminations toute l’année. Si bien que j’ai du mal à ressentir une ambiance de Noël.

Mais alors où vont tout ces gens entassés dans le train? Il existe un lieu qui donne tout son sens au mot : « illuminations », et cet endroit, c’est Kôbe. Et c’est là que nous allons.

Et nous ne sommes pas les seuls. Inutile d’essayer de t’expliquer la foule, je n’avais jamais vu ça, sauf lors du Naniwa Yodogawa Hanabi, c’est dire. En gros, pour arriver jusqu’aux illuminations situées à 100m de la gare, nous avons du suivre un parcours type « file d’attente de Disneyland » mais à l’échelle de la ville. 1h30 de marche au milieu de la foule sur un parcours balisé. Impressionnant. Et comme toujours au Japon, une foule silencieuse, calme, organisée, disciplinée.

Mais pour voir quoi? Parce que si la foule est agréable, il fait 2 degrés, et il commence à tomber un petit crachin. Nous déambulons donc dans la ville, passons sous les grands magasins et arrivons dans l’avenue qui regroupe toutes les marques de luxe… Mais bon sang, qu’est-ce qu’on est venus voir?

Ah!! ça y est, au loin, devant nous, on aperçoit quelque chose, et puis la foule s’agite, les appareils sont de sortie, malgré la police qui hurle dans son mégaphone qu’il est interdit de s’arrêter pour prendre des photos (bein oui y a 1 million de personnes qui poussent gentiment derrière…) on mitraille donc comme on peut la véritable cathédrale d’ampoules électriques qui s’est dressée devant nous.

C‘est impressionnant, et la température a sensiblement augmenté!

La lumière de la Lune semble bien seule face à cette déferlante d’ampoules. Nous remontons l’allée électrique accompagnés par une musique d’Eglise à mi chemin entre la marche funèbre et la marche très funèbre. Dommage, un air de fête aurait été plus apprécié, je ne sais pas si le programme en avait prévu, mais nous n’y avons pas eu droit. Lorsque nous arrivons au out de l’allée, nous sommes attendus par une nouvelle structure pharaonique.

Ouais…ça calme! J’étais allé voir les illuminations près de Belfort une année, et si elles étaient beaucoup plus nombreuses et diversifiées, je dois avouer qu’ici, dans un autre genre, le côté imposant marque des points.

Il est malheureusement difficile de prendre des clichés au milieu de la foule. Qui plus est, il y a ici une concentration massive de stands de nourriture et tout le monde se presse pour manger et se réchauffer. Nous nous promenons dans cette ambiance festive et trouvons encore quelques structures lumineuses.

Finalement il n’y en a pas tant que ça, mais encore une fois, c’est impressionnant. Nous cherchons à notre tour un restaurant qui nous procurera la joie de nous réchauffer et de nous rassasier, et nous rentrons à Ôsaka les yeux remplis de jolies lumières.

Et voilà, ceci est sans doute mon dernier article de l’année 2011, je ne te souhaite pas encore la bonne année car avant, ça porte malheur. En revanche, je te souhaite de bonnes fêtes, un réveillon et un Noël bien gras, des cadeaux en cascade et du bonheur par dessus les bords du verre. Merci de suivre nos péripéties depuis si longtemps et j’espère te retrouver en 2012, non pas pour la fin du monde, mais bien le début de la suite!

A très bientôt et bonne fêtes à tous!

7 réflexions sur “La Fée Electricité.

  1. Je vois que vous semblez confortablement installés🙂 C’est marrant moi aussi j’associe l’odeur des clémentines à Noël.
    Et pour le repas de Noël alors, tu vas pouvoir trouver le traditionnel chapon/dinde, foie gras, et autres aliments diététiques? ^^
    En tout cas Joyeuses fêtes à vous deux!

    • Je ne m’occupe que du menu du réveillon et je vais tenter un truc… peut-être un article à suivre si ça vaut le coup d’être partagé…

      Pour notre installation, tu avais peut-être raté cet article, plus détaillé😉
      Merci et encore bonnes fêtes!

  2. Bonjour, bonjour🙂
    A l’annonce de l’arrivée de ton post, j’étais en train de préparer le bain au « yuzu » et vin rouge, pour la marinade de ma dinde pour demain soir…
    Je m’étais promise aussi de ne pas ouvrir mon PC aujourd’hui, car je ne suis pas en avance… Mais ça va aller😉
    Alors, je viens de faire une exception, pour le plaisir de te lire!
    Non, non, ne me remercie pas!
    C’est moi qui te remercie pour ce que tu viens de partager.
    Ton beau sapin ♫♪♪ et les piafs HEUREUX sont beaux à voir!
    Votre boule de lumière, est une vraie lanterne parfumée!
    C’est très joli. J’essayerai!
    Ça me plaît ton idée de conserver de part et d’autre, les traditions de chacune de vos cultures. C’est très important, au même titre que vos différences respectives qui constituent votre richesse.
    Oh! C’est l’Okasan qui s’exprime …Sumimasen ^^
    Que c’est joli ce filigrane vert-doré! Tu as parfaitement réussi tes photos!
    Ce qui est habituel au fait, chez toi😉 Mais je sais que les photos prises la nuit et en certaines conditions, ne sont pas réussies sans peine!
    Quant à la dernière, elle ressemble à un diadème… Je le verrai bien sur la tête de Sakura🙂
    Oui, je penserai à vous le soir du 24, d’autant plus, que la première partie de notre repas, sera un plateau de spécialités variées japonaises, accompagnées de saké chaud, en souvenir de notre beau voyage au Japon!
    Merci encore pour ce lumineux article.
    Je vous embrasse bien fort et passez un très JOYEUX NOËL ♥

    • Merci Okasan! Ne t’excuse pas d’être maternelle voyons!🙂
      Conserver nos traditions à chacun est non seulement primordial, mais inévitable je crois. Je ne me vois pas abandonner des choses aussi importantes que Noël. C’est la trentième fois que je l’attends avec impatience, et que je sois au Japon ou ailleurs ne change rien à ça. De la même manière, nous serons avec la famille de Sakura pour le jour de l’an, moment très important pour la famille (comme O-bon où nous étions aussi en famille d’ailleurs).
      Un très joyeux Noël à toi et toute ta famille!

    • oups j’ai oublié de répondre??? désolé! Non pas de trépied, impossible de le poser dans l’avancée de la foule! Et franchement ça se voit si tu zoome les photos. Pour les autres, il suffit d’avoir une vitesse d’ouverture rapide pour éviter le flou🙂

      • je me suis dit aussi qu’avec la foule ça devait être difficile d’utiliser un pied. Vitesse d’ouverture ? je note, je note😉
        Merci

La parole est à toi! (profites-en!!) Si ton commentaire n’apparaît pas immédiatement, c'est qu'il attend sagement ma modération, ne t'inquiète pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s