Ascensions.

IMG_1295Hello world! En ces temps de catholicisme exacerbé entre Pâques et l’Ascension, dans une galaxie lointaine, très lointaine… le spirituel existe aussi. Notre dernière balade en date, à laquelle tu es convié, va nous occuper deux articles, inégaux en taille et contenu, mais c’est la seule façon pour moi de traiter cette journée qui a été baignée de deux ambiances différentes. « Ascensions » au pluriel car nous n’allons pas nous contenter de celle d’un barbu mal décédé (pardon pour le blasphème), mais de celle de milliers de figures historiques ou non du Japon. Nous partons pour Kôya-san, dans la préfecture de Wakayama.

IMG_1277Après 2 bonnes heures de trajet, nous voici à la gare terminus du Mont Kôya. Le premier pèlerin ne tarde pas à se montrer aux centaines d’autres qui sont derrière moi. Lui arrive à pied par la route, les autres attendent déjà pour prendre le funiculaire qui va nous hisser aux quelques 800 mètres d’altitude.

IMG_1279Oui, un funiculaire. Tout à fait semblable à celui pris à Ikoma-san, nous attendons que celui-ci soit plein, et nous plaçons pour attendre le suivant, car, comme tu peux le voir, il y a un peu de monde.

IMG_1280La montée se fait en quelques minutes avec un commentaire difficilement audible dans le brouhaha de la foule entassée. Le commentaire est fait en japonais, en anglais, et à ma grande surprise en français! (bon pour le français c’est une Japonaise qui, malgré un effort de prononciation n’arrive pas à se faire bien comprendre entre la qualité de l’enregistrement et le bruit ambiant, mais je salue l’effort!). A la sortie de la gare, nous allons prendre un bus qui nous approchera du site qui nous intéresse tout particulièrement.

IMG_1283A peine arrivés, nous sommes accueillis par une forêt de cèdres du Japon centenaires réellement impressionnants. Si tu as jeté un œil à la page wiki que j’ai linké plus haut tu sais ce que nous venons voir, sinon voici une description en une phrase : un cimetière de quelques 200 000 tombes d’illustres samouraïs, personnalités ou inconnus, abritées par une forêt plusieurs fois centenaire constituée de ces arbres majestueusement immenses.

IMG_1285comme tu peux le voir, certains troncs sont… trop gros pour un câlin.

IMG_1284Il fait chaud aujourd’hui (25 degrés) mais à cette altitude, la température reste agréable pour le moment. Nous sommes tout de même contents d’entrer dans la fraîcheur de la forêt, et nous sommes salués par les premiers torii de pierre qui semblent aussi solidement implantés ici que les arbres qui les surplombent.

IMG_1287Nous ne sommes encore qu’au début de la promenade, et déjà je perçois ce qui va être mon centre d’intérêt du jour… Cette verticalité. Ce prolongement des tombes par les arbres. Que ce soient ces stèles de bois disposées comme des skis devant le restaurant d’altitude (référence de Grenoblois), ou les monuments en pierre, tout ici semble tendre vers les cieux, tenter de s’élever, une parfaite harmonie entre la construction humaine et naturelle.

IMG_1290

IMG_1291Certaines stèles sont aussi imposantes que les arbres, et quelques personnages on même droit à une présentation en anglais gravée dans la pierre.

IMG_1292Et alors que je suis absorbé à tirer le portrait de ce bonze, figure du Bouddhisme Shingon, mon épousée me demande de lever les yeux au ciel. J’ai beau chercher sur les hautes branches des arbres ce qu’elle espère me faire voir, pas moyen de distinguer le moindre piaf. C’est seulement lorsqu’elle me dit « mais non, regarde le ciel, y a un rond! » que je constate le phénomène :

IMG_1293Non, ce n’est pas un halo du à la lumière dans l’appareil photo, c’est bien un halo autour du soleil, parfaitement rond, et arc-en-cielisé. Sur le moment nous n’en savons pas plus, et je multiplie les clichés pour pouvoir prouver qu’il s’agit bien de ce qu’on voit en direct.

IMG_1296

IMG_1297

IMG_1294Depuis, nous avons appris ce dont il s’agit. C’est ce qui s’appelle un arc circumhorizontal. Un arc en ciel linéaire qui apparait sous certaines conditions atmosphériques. C’est rare et tout le Japon a pu en être témoin. En réalité l’arc n’est pas sur la photo, il se forme « en dessous » de ce halo. Mais ne le sachant pas alors, nous n’avons pas cherché autre chose à voir que ce joli rond arc en ciel. Tu trouveras de superbes photos sur la page wiki.

IMG_1298Mais nous redescendons bientôt sur terre et rejoignons les ancêtres du pays rassemblés ici sous la forme de pierres tombales aux formes plus originales que la plupart que j’ai croisé au Japon.

IMG_1299Ces structures en bois, par exemple, sont une première pour moi. Certaines forment d’imposantes constructions.

IMG_1301Mais la pierre n’est pas en reste ici, tu t’en doutes, et de nombreux torii, habituellement en bois sont ici taillés dans le granit (ou quelque soit la roche).

IMG_1300A leurs pieds se trouvent de nombreuses structures abandonnées ici depuis si longtemps qu’elles semblent avoir bougé d’elles-même.

IMG_1302La mousse est évidemment un manteau de saison pour tout ce beau monde, qui se protège de la fraîcheur assurée par ces immenses cèdres qui laissent bien peu de chance au soleil d’inonder l’endroit.

IMG_1307Mais parfois, l’espace d’un instant, la pierre, la mousse et le soleil cohabitent et on les remercie d’une piécette dans l’eau de pluie. Ce petit bénitier forestier était non seulement verdoyant, mais aussi clairvoyant, puisqu’à sa naissance même, dans l’atelier d’un artisan anonyme, il avait été baptisé « Midori » (みどり)

IMG_1308C’est le mot gravé dans sa chair et il signifie « vert » en japonais. Prédestiné visiblement. On s’émerveille donc d’un rien dans cette atmosphère paisible malgré le monde, et propice à l’évasion spirituelle. On en oublierait presque que c’est un lieu créé par les Hommes. Presque. Car si tu regardes bien ici ou là, par exemple derrière ce petit bassin… tu verras quelques traces…

IMG_1309Comme cette vieille bouilloire abandonnée là il y a on-ne-sait-plus-combien-de-temps. Hier peut-être?

IMG_1303Mais revenons à nos pierres. Entassées ici comme des sacs poubelles qui attendent le passage d’un camion d’éboueurs qui ne se seront pas réveillés pour le boulot.

IMG_1305C’est réellement l’image que j’ai eu en contemplant ce tas de pierres. Comment lier leur état actuel à une quelconque logique temporelle? Comment ont-elles pu en arriver là? Réfléchis bien, moi je cherche encore!

IMG_1306Nous poursuivons notre marche tranquille et passons devant tant de chose que j’abandonne l’idée de tout te montrer. Sache que les photos prises jusque là ne s’étendent pas sur plus de 300 mètres, et le chemin est encore long. Tu n’imagines pas ce que représentent 200 000 tombes disposées de cette manière!

IMG_1310Toutes les sortes sont là, en pierre, en bois et maintenant en bronze… Une variété à l’image, sans doute, de celle des hommes ou femmes dont on célèbre ici la mémoire.

IMG_1313On imagine assez aisément les sépultures qui sont destinées à des personnages importants.

IMG_1318Ou à des probablement plus humbles avec des torii au style archaïque.

IMG_1316Mais ce qui m’impressionne tout autant, sinon plus, ce sont ces arbres colossaux.

IMG_1312Plus on avance dans la forêt plus ils sont beaux, et, souvent… habités!! Par qui?

IMG_1314Par les pierres, évidemment. Les troncs se sont ouverts pour accueillir les louanges. Le prolongement que je ressentais entre les stèles et les troncs prend encore une autre dimension quand je découvre que la symbiose n’est pas rare.

IMG_1319Si cet arbre te semble dangereusement menaçant à se pencher comme ça au dessus des pèlerins du dimanche, c’est que tu n’as pas vu qu’il n’a adopté cette posture que pour protéger une famille.

IMG_1320Je ne sais pas pour toi, mais moi j’ai eu le souffle coupé par la largeur de ce tronc. Mais il semble qu’il faille bien ça pour protéger de si précieuses effigies.

IMG_1321En parlant de taille de tronc, quelque mètres à peine plus loin, je découvre une image que j’ai trouvé magnifique. Une superbe illustration du cycle de la vie, de la relève, du renouveau etc… regarde toi même :

IMG_1322Alors on a les références qu’on a, mais moi en voyant ça, j’ai pensé à la patte de Simba dans Le Roi Lion qui se pose dans l’empreinte de Mufasa lorsqu’il va se faire disputer, et qu’il se sent tout à coup minuscule. Et oui oui, c’est bien un tronc le truc au sol, pas les fondations d’une maison… On pourrait croire, mais non… Enfin bref, je suis fasciné par ces arbres, leur vie, leur mort, leur peau aussi.

IMG_1334

IMG_1327Un peu en retrait du chemin principal, j’aperçois des portes de pierres tout droit sorties d’une légende Arthurienne. Moi qui ai toujours été fasciné par le monde Celte, je m’approche comme hypnotisé par cette construction.

IMG_1323Les portails ne font pas plus d’1m50 mais ils sont imposants. Je m’approche encore et tente d’ouvrir l’un d’eux doucement, gêné. J’imagine que la pierre ne bougera pas d’un iota. Et je me trompe. Comme si elle avait été huilée la veille le pan tourne sur des gonds invisible dans la masse de pierre, aussi facilement qu’une roue de vélo tourne sur son axe! Je repousse aussitôt pour ne pas déranger davantage!

IMG_1324J’approche plutôt mon regard, c’est plus sage, et plus instructif aussi car caché dans une rainure, je découvre un gardien du tombeau prêt à défendre son territoire… la bave aux lèvres…

IMG_1325Ouf! Je l’ai échappée belle! Vite vite, je m’enfuis d’ici!

IMG_1332Nous retournons à nos sapins de pierre et nos colonnes de bois, et faisons plus ample connaissance avec les habitants de la forêt, les statues. Qu’elle soient en rang d’oignons comme sur des transat à la plage, à l’ombre des palmiers…

IMG_1333Ou plus souvent à l’abris de leurs amis ligneux…

IMG_1335

IMG_1336

IMG_1338D’autres géants jalonnent notre parcours, nous adoptons maintenant un rythme plus calme, je ne peux plus m’adonner à l’effervescence de tout capter dans ma carte mémoire, c’est trop de travail, je profite donc un peu de la main de ma femme.

IMG_1349Mais je suis incorrigible et je ne tarde jamais à la lâcher un instant, le temps de m’écarter du chemin pour aller voir ceci ou cela… Par exemple ce monument aux morts de la guerre du Viet-Nam :

IMG_1343On aurait pensé le trouver sur la place d’une commune, mais non, il trône ici, en pleine forêt, presque confidentiellement, à l’écart des regards indiscrets. Incroyable!

IMG_1345Je prends un instant aussi pour ce chapelet qui semble bien vivant dans cette main sculptée. Ou encore ce tombeau qui semble important. Par sa taille, mais aussi le nombre de groupes de touristes écoutant les dires de leur guide. Je ne m’attarderai pas. Savoir qui il était m’importe peu. Le fait qu’il soit là avec les autres est ce qui me plait.

IMG_1350D’ailleurs si l’on en juge par la taille des tombeaux pour définir l’importance du personnage, j’imagine qu’on devrait considérer ce qui va suivre comme le plus haut rang.

IMG_1353Quand j’ai vu cette pyramide, j’ai dit, textuellement : « ouah alors ça c’est classe!! » une réaction incontrôlée qui me semble très représentative du respect que le monticule a inspiré en une fraction de seconde comparée aux simples « oulà ça devait être un mec important là! »

IMG_1354J’entame un petit tour du propriétaire…

IMG_1355Ou devrais-je dire DES propriétaires. Car ce que tu contemples est le monument dédié aux anonymes. Aux abandonnés. A ceux qui n’ont pas de famille. Une sorte de fausse commune si tu préfères. Voilà pourquoi je trouve l’analogie naturelle que l’on fait entre la taille et l’importance, assez intéressante ici.

IMG_1361 A l’arrière, la pyramide ouvre une gueule béante qui recrache le trop plein d’âmes oubliées.

IMG_1363

IMG_1360Oubliées, mais rappelées à nos mémoire par ce superbe monticule.

IMG_1365Nous arrivons maintenant au terme de ce chemin onirique, et nous approchons du temple qui en marque le bout. En réalité, j’ai trouvé le bâtiment bien peu digne d’intérêt photographique, donc je n’ai pris qu’un cliché, qui s’est avéré complètement raté une fois sur écran d’ordi… Désolé donc, mais tu ‘auras que ce petit bout de porte à te mettre sous la dent.

IMG_1369Je suis tellement absorbé par l’environnement que je prends cette photo sans prêter attention au fait qu’il n’est pas permis de faire des clichés! Je prends pourtant tout mon temps pour tester différents réglages pour obtenir une belle image…

IMG_1371Encore une ode aux sans familles, conique cette fois, et nous quittons la forêt pour rejoindre une partie beaucoup plus récente du cimetière à ciel ouvert… Mais avant d’en arriver là, je m’attarde sur quelques détails…

IMG_1372Ces palissades de bois par exemple, qui ont subi un traitement par le feu. Une méthode solidifiante dont j’ignore tout, mais qui semble très répandue sur le site.

IMG_1378Un chapelet oublié ou perdu qui attend sagement qu’on vienne le chercher. Il est peut-être plus à l’aise accroché à un buisson ici que dans une coupe en cristal sur un meuble d’entrée d’appartement, à sortir seulement pour aller au temple… Et puisqu’on parle d’animaux, ils ont su se faire discrets dans la forêt (sauf l’escargot vengeur), mais à mesure qu’on s’éloigne des tombes, ils réapparaissent…

IMG_1374Les truites dans l’eau…

IMG_1376Les corbeaux sur les branches… Et si tu connais mon amour pour ces oiseaux photographiquement parlant, tu ignores peut-être mon attrait pour d’autres bestioles, qu’on a plus rarement l’occasion de prendre en photo…

IMG_1388Aaaah oui je sais, tu as peut-être eu un petit cri de surprise, voire de dégoût… Mais moi, j’ai eu une couleuvre dans ma chambre d’étudiant… Une magnifique Elaphe Guttata Guttata couleur feu nommé Isis. Elle était agressive et flippante, mais je la nourrissais amoureusement.

IMG_1390Alors en voyant celle-ci s’enfuir pour se fondre aux branchages environnants, je repense à ma couleuvre avec nostalgie.

IMG_1391Et puis quoi? Tu n’espérais pas, dans toute cette atmosphère religieuse, entre Pâques et l’Ascension, couper à l’image du Serpent? C’est pas sérieux, la Tentation est partout, tu le sais bien!

IMG_1384Au bout du chemin, un petit pont enjambe le ruisseau qui a attiré cette vilaine bête, et c’est là que nous nous dirigeons pour la suite de nos aventures. Suite qui occupera un prochain article, car très différente de ce que nous venons de vivre ensemble. Sache néanmoins, pour t’aider à patienter, que nous attend non loin de là une surprise de taille…

IMG_1392Eh non, tu ne rêves pas, c’est bien un cerisier en fleur, qui résiste encore et toujours à l’emprise du temps, de longues semaines après la capitulation de ses congénères…

Alors à bientôt!

14 réflexions sur “Ascensions.

  1. J’aime beaucoup la photo du chapelet abandonné , simple et énigmatique
    La pyramide dédié aux anonymes est impressionnante
    Un nouvel endroit et toujours de belles découvertes
    Tes photos me font voyagé

    • Merci Ishiru! J’aime beaucoup aussi celle du chapelet. En fait dans cette série j’en ai plusieurs que j’aime vraiment bien, alors qu’au premier débriefing de la sortie, j’étais loin d’être emballé.

      Merci de voyager avec nous😉

  2. Très jolies photos!
    Ça me rappelle pleins de souvenirs.
    Je suis venu ici lors de mon premier voyage au Japon, mon tout premier voyage en solo d’ailleurs.
    Je me rappelle avoir été un peu impressionné et intimidé en pénétrant dans ce lieu avec ces milliers de tombes et statues au milieu de grands conifères, surtout que pour ma part il y avait très peu de monde.
    Vivement la suite

    • Merci l’Anguille! A vrai dire nous y avait plutôt beaucoup de monde, mais bizarrement au cœur de la forêt, on oubliait complètement ça. Les gens étaient calmes, et les alentours silencieux. Très agréable pour un lieu si fréquenté!

      Un collègue m’a dit y être allé en hiver sous la neige, j’ai vraiment envie de voir ça aussi! Peut-être cette année qui sait?

      • Sous la neige, ça doit être complètement magique. Le top ça serait de se retrouver coincé là haut à cause de la neige, et de devoir passer la nuit dans un des nombreux temples. On peut parait-il y loger.

        • oui oui on peut tout à fait. A vrai dire c’était une de nos options, mais on s’y est pris trop tard et àa ce moment là (week end de Golden week) c’était trop peuplé. Et de toute façon finalement l’aprem nous a suffit… on y retourneras peut-être pour le reste un jour ^^

  3. wouah! tu nous avais décrit les lieux mais je suis ravie de voir les photos et j’imagine les émotions que l’on peut ressentir devant ces arbres gigantesques et ces tombes;
    les monuments dédiés aux sans famille sont époustouflants!
    Gros bisous à vous deux.

  4. Ah oui, le Koya san, Merci!
    Faudra que j’y retourne. C’est exactement les mêmes impressions que celles que j’avais eu.
    Et je me rappelle aussi que le cimetière était aussi accessible le soir en pleine nuit. Et l’atmosphère était… Brrrr….
    On aurait dit que des fantômes nous épiaient derrière les arbres!
    Je vois à peu prêt la surprise de taille que tu nous réserves. J’espère que tu as réussi la fameuse photo!

    • Wahou de nuit ça doit être génial aussi!!
      Par contre pour la surprise je parlais surtout du cerisier… et la « fameuse » photo, j’ai bien peur d’être passé à côté parce que je vois pas de quoi tu parles haha!

      C’est le problème d’aller, comme moi, à des endroits dont on ignore tout, si ce n’est que c’est connu. On risque de rater des trucs importants ^^ mais c’est important pour ne pas polluer sa propre impression par celle des autres.

      Merci pour ton com!

  5. Bonjour Ondori.
    Le joli mois de mai est passé … Je t’avais lu et relu encore aujourd’hui, 10 août.
    Ce lieu a beaucoup compté pour moi lors de mon voyage. Tout y est immense! Le végétal, la pierre et le silence.
    Tes images sont belles et ton récit est beau, comme d’habitude.

    Amicale pensée toujours et un grand merci ♡ ~(‘▽^人)

    • Merci beaucoup pour ce message!

      Je suis désolé de garder le silence en ce moment. Des explications viendront, mais plus tard. Beaucoup plus tard j’espère, mais elles viendront.

La parole est à toi! (profites-en!!) Si ton commentaire n’apparaît pas immédiatement, c'est qu'il attend sagement ma modération, ne t'inquiète pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s