La Passion du Triste.

IMG_2457

Bien le bonjour! Tu vas pas le croire, car ça fait bien 7 mois qu’on a pas eu d’article dédié à une balade insouciante, et pourtant… Aujourd’hui, on reprend les bonnes vieilles habitudes, ou du moins, on essaye. Mes collègues et amis ont décidé de me garder occupé, et l’un d’eux m’a proposé un petit weekend dans sa maison secondaire, avec balade sous les arbres au programme. Et c’est pas dommage car si je voulais prendre des photos des « momiji » automnales, c’était sans doute le dernier weekend possible. C’est une chose que je vais devoir réapprendre… me balader sans elle. Sans elle? Peut-être pas complètement…

IMG_2341Nous voilà partis à Yoshino, dans la magnifique préfecture de Nara. Comme tu peux le constater, les feuilles sont un peu au bord du gouffre, mais je ne me démonte pas, j’ai trop envie de faire des photos depuis trop longtemps. Alors on aura ce qu’on aura, mais je ne laisserai pas le blog sombrer plus avant dans l’humeur négative.

IMG_2342Le point de départ de notre promenade affiche déjà une bande annonce intéressante. Tu sais que j’aime cette variété de couleurs d’automne qui nous permet de passer littéralement en un battement de cils du vert au jaune, puis à l’orange et au rouge. Direction le sommet du mont yoshino, célèbre pour ses centaines de cerisiers (plantés ici par la volonté de l’office du tourisme). Ces jours-ci, évidemment, les cerisiers ne nous seront d’aucune aide, mais fort heureusement il reste une végétation intéressante.

IMG_2343

IMG_2348Le programme est simple : on monte à pied par le chemin « long » mais plus facile, arrivés au sommet on sort le pic-nic, on profite un peu du soleil, et on redescend par le chemin « court » plus raide, et plus fourni en momiji (les érables bien colorés, juste au cas où…). Nous suivons donc la route bétonnée pour monter, tranquillement, dans les bois.

IMG_2346Pour le moment, le temps est superbe, la température idéale pour marcher, et c’est donc sans aucun problème que nous profitons de l’ombre que nous offre la forêt. La pente est douce mais certaine, et la route devant nous s’annonce longue.

IMG_2352De temps à autre, on profite d’un espace entre les arbres pour ressourcer notre peau d’un peu de soleil.

IMG_2358Il semblerait que même chez les arbres, on trouve des Hipster qui portent la barbe… et d’autres qui se prennent pour des bimbo et font des couleurs pour devenir blondes platines, chevelure en cascade.

IMG_2356Les bois sont aussi l’occasion de découvrir quelques lieux aménagés, là où on n’en attendait pas. Nous sommes vraiment pris en sandwich entre le ravin à droite et le flanc de montagne à gauche, et pourtant, quelqu’un a eu l’idée, ici, de commencer une bambouseraie…

IMG_23593 pousses se courent après, deux escarbots en guise d’escalier, et hop… La preuve que le bourg de Yoshino ne se restreint pas à la vallée et que les habitations, même discrètes ici dans les bois, s’avancent sur la montagne. Une preuve supplémentaire : ce petit cimetière un peu en retrait de la route.

IMG_2361

IMG_2364Nous cheminons ainsi, sans grandes choses à voir de particulier, juste ouvrir nos poumons à l’air frais, tailler le bout de gras avec mes deux collègues, ou juste s’accorder un peu de temps de réflexion, sur le sujet de notre choix, seul dans notre tête. Inutile de préciser que la plus grande partie du chemin, je l’ai faite en compagnie de Sakura… Ou du moins en grande partie avec l’envie d’être avec elle.

IMG_2365C’est ma première sortie sans elle, et je dois m’habituer à ne plus partager ces moments avec elle. Mes deux compagnons du jours n’ont pas mon rythme de marche (lentissime à cause de cet appareil photo qui me saute au visage dès qu’il aperçoit une boule dans un arbre, une fleur rose, ou je ne sais quelle connerie…). Ils sont souvent loin devant moi, ils ne regardent pas beaucoup autour d’eux, et je trouve ça bizarre.

IMG_2366C’est que Sakura avait développé, un peu contrainte, je le crains, cet amour du détail. Faut dire qu’après quelques années à m’attendre toutes les 5 minutes, elle en avait surement eu marre et s’était mise à la photo aussi. Du coup je ne sentais plus cette pression de devoir me dépêcher. Aujourd’hui, je passe à côté d’une cabane abandonnée, et au lieu d’aller la visiter, je dois me contenter d’une photo de cette toiture inutile.

IMG_2374Bof, ce n’est pas bien grave, de toute façon j’ai besoin de me refaire la main sur mon appareil, et il y a toujours quelque chose à voir, que ce soit sous nos pieds, ou sur le bord du chemin. As-tu déjà remarqué qu’à cette période de l’année on pouvait observer le cycle de vie complet des fougères sur le même kilomètre carré?

IMG_2371

IMG_2370

IMG_2369Et puis évidemment on passe beaucoup de temps la tête renversée en arrière pour guetter l’arbre jaune, l’arbre rouge… et pourquoi pas l’arbre blanc? Oui, il n’y en avait qu’un, mais il y en avait un :

IMG_2372Bref, en un mot comme en mille, on ne dit pas grand chose, on respire, et on ouvre les mirettes…

IMG_2362

IMG_2378

IMG_2377

IMG_2381Des feuilles, des feuilles… il n’y en a que pour les feuilles? Non bien entendu, il ne faut pas oublier de regarder les troncs, car on se priverait là aussi de structures tout à fait impressionnantes.

IMG_2373Voilà bien 1h30 que nous marchons, et le sommet approche. Sur celui-ci, un grand torii nous accueille et ouvre la voie vers un temple. Mais nous sommes bien fatigués, nous avons faim, et soif, nous décidons donc d’aller directement à la table d’orientation prendre notre déjeuner.

IMG_2383Encore quelques centaines de mètres à faire…

IMG_2384Et nous allons être accueillis par quelques beaux spécimens d’érables dans un bain de soleil tout ce qu’il y a de plus approprié pour régaler la rétine, et le capteur.

IMG_2386Prêt?… Feu!

IMG_2387

IMG_2389

IMG_2388

IMG_2390

IMG_2391

IMG_2392

IMG_2393

IMG_2394Ouais… y a pas grand chose à ajouter… On associe souvent l’automne à une saison mélancolique, les feuilles sèches, l’approche de l’hiver, tout ça tout ça… Mais moi, j’ai plutôt l’impression quand je vois ça que c’est aussi une saison de passions, d’explosions, de chaleur… Un bouquet final, une ultime flamme avant l’extinction des lumières. C’est plus puissant que le printemps. Le printemps est doux et rassurant, l’automne est une combustion de sentiments. A moins que ce soit ma situation qui m’inspire ça? Je ne crois pas…

IMG_2395A la table d’orientation, il y a un petit préau pour se reposer, et celui ci est pavé. Des pavés qui auraient peut-être été moins dangereux pour les CRS de 68 (encore que…) puisque entièrement en bois. Il semblerait néanmoins que quelques manifestants soient venus se ravitailler ici, à moins qu’ils n’aient eu besoin de cales pour leurs meubles?

IMG_2396La vue sur la vallée est sympa, mais un peu brumeuse sur les reliefs, c’est dommage. Et je dois avouer qu’en tant que Grenoblois, il m’en faut un peu plus pour me faire frémir. Mais comme chacun sait, ce n’est pas la destination qui compte, c’est le chemin qui y mène. Nous pouvons prendre notre repas tranquilles, le soleil est là, et la chaleur aussi.

IMG_2397Une fois rassasiés, nous nous prélassons un bon moment, discutant de choses et d’autres, et, étant collègues de travail, nous ne parvenons pas à retenir nos avis sur notre boulot, les conditions, les prochains contrats etc… Non mais sans blague… Les humains sont vraiment stupides… bref, après une heure de rébellion passive, nous décidons de revenir à des choses plus intéressantes : la promenade. Malheureusement le ciel s’est couvert. Le soleil n’a sans doute pas apprécié le débat sur les frais de transports, et a préféré aller voir ailleurs si on n’y était pas.

IMG_2399Il devient plus difficile de faire des photos chatoyantes (ça faisait longtemps que je n’avais pas pu utiliser mon mot préféré tiens), mais pas impossible, alors l’appareil reste à la pogne.

IMG_2400Nous reprenons la route pour maintenant retourner dans la vallée, et rejoindre un temple célèbre. Mais chemin faisant, la forêt nous apporte encore quelques jolies surprises, cachées dans sa végétation.

IMG_2402Et parmi elles, il y a ce petit hameau. Il est comme beaucoup de hameaux de campagne ici, moche, vide, et vieux. Mais il a aussi un sanctuaire. Lui aussi, vieux et vide, mais certainement pas moche. Pas pour moi en tout cas!

IMG_2404Mikumari-jinja me saute à la tronche comme une tête de zombie dans un train fantôme. Je ne l’attendais pas du tout, et je découvre aujourd’hui qu’il s’agit  d’un sanctuaire intégré dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO sous l’appellation « Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii ». Entrons 5 minutes…

IMG_2422

IMG_2421

IMG_2420Wouahou!! Alors d’accord, le soleil n’est plus là, ce qui rend l’endroit difficile à photographier, mais ça lui donne aussi un côté abandonné vraiment sympa. Sa structure est très originale (cf le lien vers le wiki) et je me sens tout de suite l’envie d’en faire le tour et d’en scruter les détails.

IMG_2408Aussitôt dit… Le grand arbre mort au centre de la cour pourrait être un décors de film d’angoisse…

IMG_2409Et pourtant, l’ambiance qui émane de ce lieu, même abandonné, même à l’ombre, même à l’aube de l’hiver, c’est une douceur et un calme absolu.

IMG_2410

IMG_2411

IMG_2412Evidemment, les grappes de 1000 grues en origami ne peuvent plus avoir la même signification pour moi, depuis que j’en ai pendu moi même 2 auprès de ma femme, mais quand je repense aux siennes, je ne vois rien de triste, juste le dévouement de ses amis qui avaient réalisé ces pliages colossaux pour elle :

IMG_1552J’en souris et je continue ma plongée dans quelques détails encore…

IMG_2414

IMG_2413

IMG_2416Nous pouvons alors quitter ce petit coin surprenant. Il aurait suffit à éclairer ma journée.

IMG_2426Nous reprenons la marche et traversons le hameau. A sa sortie, nous quittons la route pour prendre un chemin qui coupe à flanc de montagne. Cette fois, finie la solitude, nous voici sur le même parcours que de nombreux promeneurs.

IMG_2429Et ils ne sont pas là par hasard, la descente est jonchée de ce genre de compère boisé. Quel dommage que le soleil fasse encore la tronche de nous avoir entendu parler boulot…

IMG_2430Mais je ne me laisse pas impressionner par des caprices. Je shoot je shoot, et ça lui passera bien.

IMG_2433Alleeeez soleil, ne soit pas si têtu, tu vois bien que je n’abandonnerai pas! Autant venir m’aider non?

IMG_2431Bon… et si je te raconte une blague? Ok écoute ça : trois campeurs dorment dans la même tente. Le matin au réveil, celui de gauche raconte à ses compagnons qu’il a rêvé qu’on lui secouait le pingouin toute la nuit. Étonné, le dormeur de droite s’exclame qu’il a, lui aussi,  fait le même rêve! « Ah bon, répond le dormeur du milieu, moi j’ai rêvé que je faisais du ski de fond! »

IMG_2437Aaaah bah voilà!!!

IMG_2441Encore un peu timide l’astre, mais on échappe au désastre. Je reprends confiance, et les arbres reprennent des couleurs… On continue notre descente et nous pouvons maintenant apercevoir notre objectif suivant :

IMG_2443Oui, le gros toit là bas en bas.

IMG_2444Allez, on est repartis pour une petite série le long de la route…

IMG_2442

IMG_2445

IMG_2446

IMG_2447

IMG_2448Puis nous entrons dans le bourg.

IMG_2449Et à nouveau des temples, des enfants, des magasins, des voitures… tout le monde converge vers cette même toiture. Il y a beaucoup à voir, mais nous ne faisons que passer. La journée est déjà bien avancée, et puisque le soleil a daigné arrêter de faire la gueule, je veux profiter de ses rayons sur le temple. Et tu sais à quel point je deviens anxieux de rater la lumière en fin d’après-midi… alors hop hop hop, on photographie, mais on ne s’éternise pas.

IMG_2450

IMG_2451

IMG_2453

IMG_2454

IMG_2455

IMG_2456Nous y voilà. Il faudra revenir pour le reste, tant pis… Montons ces escaliers pour découvrir l’objet de toutes les attentions.

IMG_2462Faut admettre! y a de la belle bâtisse! Le Kinpusen-ji est, comme le sanctuaire visité plus haut, répertorié au patrimoine mondial de l’UNESCO sous l’appellation « Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii », mais pas seulement. Il est aussi la 2ème plus grosse structure en bois du Japon (après le Tôdai-ji). Et pour ne rien gâcher, il n’est pas seul à attirer le regard aujourd’hui…

IMG_2458Quand même… je suis content que le soleil soit revenu.

IMG_2463Nous entamons un petit tour du lieu, oh rien de bien foufou, à vrai dire tout ce qu’il y a à voir est déjà sous nos yeux.

IMG_2465

IMG_2466

IMG_2476Comme toujours ce sont les détails qui vont m’intéresser mais je dois dire que sur ce point, je serai un peu déçu. Le temple offre tout dans sa taille et laisse bien peu de choses à l’œil qui aime fouiner…

IMG_2467

IMG_2469

IMG_2470Les classiques sont là, c’est l’essentiel. Le portail avec nos amis Chapi et Chapo est en réfection malheureusement, car ces deux là sont aussi de fort belle stature et facture. Encore une fois, il faudra revenir pour en obtenir un cliché valable. Nous laissons là le patrimoine et nous dirigeons vers un salon de biè… de thé, dans lequel nous pourrons profiter d’une jolie vue sur la forêt environnante.

IMG_2477Après ça, il ne nous reste qu’à regagner la gare à pied, encore une bonne descente en perspective, et nous laissons le soleil nous raccompagner sans rancune.

IMG_2478Je termine donc cette journée de marche fatigué, mais repu. Repu d’images, repu de sensations, repu d’air frais. Il va me falloir encore du temps pour être pleinement satisfait, et réapprendre à profiter de tout ça tout seul. Parce que bien sûr, aujourd’hui, j’ai plus souvent pensé à elle qu’aux arbres. Je l’ai plus souvent cherchée devant moi, en train de m’attendre, j’ai eu envie de l’appeler une paire de fois « hé viens voir ça!! » mais me suis retenu.

Pourtant elle n’était pas loin, c’est sûr… D’ailleurs, était-elle vraiment absente? Surement… Mais alors qui était là, 3 pas devant moi toute la journée?

IMG_2398A bientôt!

23 réflexions sur “La Passion du Triste.

  1. Merci pour ces instantanés d’automne et d’émotion. Difficile d’admettre qu’on a encore le droit de ressentir la joie quand le deuil nous habille. Mais nous ne sommes qu’humain, et parfois, on peut être étrangement heureux et triste, en même temps. Je pense bien fort à toi.
    Encore merci pour ces belles images qui colorent et réchauffent mon automne de l’autre côté de l’océan🙂

    • Oui on a la chance d’avoir l’automne tardif ici, mais en même temps, chaque année, ça m’attriste de ne pas avoir de temps dédié à la « préparation » de l’arrivée de Noël… ici, on sort des momiji, c’est l’heure du sapin… Et ça me frustre toujours un peu ^^🙂

  2. Superbes photos d’un endroit qu’il me tarde se découvrir pour hanami au printemps prochain.
    La contemplation de la nature contribue à l’apaisement de l’âme.

  3. Très jolie promenade avec toi et elle, ton amour transperce dans tes clichés et ta narration du fond de ma Belgique (trempée il drache ici) je viens de passer un agréable moment.

  4. Superbe balade … Quelle belle saison au Japon, les couleurs sont magnifiques!
    Je suis sûre qu’Elle a accompagné chacun de tes pas

    • c’est vrai qu’ici c’est particulièrement beau car les couleurs sont variées et cohabitent. J’adore ces verts et rouges.
      Et oui elle est nécessairement là, tant que je suis là.😉

  5. Hoooo comme ça me rappelle des souvenirs ^^ Dire qu’il y a encore 2 semaines j’y étais. Que le temps passe vite. Que de couleurs vivifiantes,magnifiques et ce rouge … quelle beauté !!😉

    Je te retrouve bien là avec ta blague pour le soleil… « secouer le pingouin » lol
    Encore, encore et encore … j’en re-demande😉

  6. Quel joli partage, rempli d’images éblouissantes et je vous encourage à rester positif malgré votre chagrin omniprésent. Un jour une fillette de 4 ans dune famille où j’étais invitée à passer de convives en convives et a chuchote à l’oreille de chacun « CONFIANCE » Alors je vous chuchote ce mot magique. Matané !

  7. Du genre, faire durer le plaisir …
    C’est moi!

    Bonjour Ondori!
    Intact, ton amour du détail et encore plus, son toujours là!
    Quelle merveilleuse série dans un lieu exceptionnel au printemps et en automne! Maintenant je le sais!

    Je goûte vraiment à l’éclat de ce dernier feu, pas à pas à ton rythme et je te remercie d’avoir partagé avec nous tes « photos chatoyantes »!

    Je t’embrasse bien amicalement 🍁

    bien avancé l’automne
    le petit temple
    silencieux

      • Je suis repassée et je me suis posée par-ci par-là dans la quiétude de ce vieux temple et en admiration de cette belle végétation rougeoyante qui ne demande rien …À présent, l’hiver a pointé son nez ici et chez toi aussi certainement.
        Restons au chaud et regardons par la fenêtre les mutations et les surprises.
        Les oiseaux viennent-ils se nourrir près des habitations?

        Un Papillon se pose doucement sur tes joues Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  8. Quelle balade ! La photo 2397 est vraiment superbe : j’ai flashé dessus ! Quelle surprise de la retrouver du coup pour ton dernier cliché avec un cadrage différent, une silhouette au loin et ces mots attachés. Petit frisson.

    Quant au Mikumari-jinja, je suis jaloux, tout simplement. T_T

    Au plaisir !

    • Merci Fred, ouais c’était vraiment sympa cet endroit, malheureusement on n’avait perdu le soleil… juste 3 minutes avant… j’aurais tellement voulu avoir cette allée plus chatoyante!🙂

      A bientôt😉

  9. Je découvre avec beaucoup d’émotion ton blog FRED , tu me fait rever et encore merci pour ta sensibilité . J’aurais voulu venir cette année a Kyoto , ou j’ai concouru pour la villa Kujoyama manque de pot je n’ai pas eu la chance d’être sélectionner . Je vais de nouveau postuler…..

    • Merci Serre, mais je crains qu’il y ait confusion sur la personne… Fred FLQ (si c’est de lui que vous parlez), du blog « Le Japon et Moi » a peut-être diffusé cet article, mais je ne suis pas lui, même si nous nous connaissons un peu.
      Quoi qu’il en soit, merci de la lecture, et de l’émotion.

La parole est à toi! (profites-en!!) Si ton commentaire n’apparaît pas immédiatement, c'est qu'il attend sagement ma modération, ne t'inquiète pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s