Les gifles.

img_9636

Salut la compagnie! Aujourd’hui je te propose un morceau de notre balade d’hier. Pourquoi juste un morceau te dis-tu? Injustice! Privation! Maltraitance! Que nenni! J’avais prévu un premier article sur un autre sujet. Mais après la balade d’hier, je ne peux me résoudre à attendre avant de t’emmener là-bas. Pour la peine, je garde un morceau de cette promenade pour la coupler avec l’article initialement prévu, et je saute directement à l’endroit qui m’a bouleversé. Inhabituel sur ces pages où j’aime garder le rythme naturel de mes découvertes, pour une fois, j’imite cette tuile scindée comme l’ostie, et je t’embarque dans mon éblouissement. Prépare toi éventuellement à prendre une gifle.

img_9478

Alors tu veux peut-être savoir où nous sommes… Nous débarquons à la gare Keihan dans la ville d’Uji, dans la préfecture de Kyôto. Tu te souviendras peut-être d’Uji via notre visite au Printemps 2012 avec Sakura, où nous avions pu observer une démonstration de pêche au cormorans.

img_9480

Nous avions aussi pris le temps d’un deuxième article pour quelques temples, dont la star du coin : le Byôdô-in, ce temple qu’on voit sur les pièces de 10 yens.

img_9482

Il a depuis été repeint et rafraîchi, et c’est vers lui que nous nous dirigeons allègrement. Tsuki n’y est jamais allée et elle en a très envie. Du coup elle a planifié la journée au cordeau, et a prévu une paire d’autres temples intéressants qu’on pourrait aller voir si on a le temps/l’énergie/le courage/l’envie.

img_9488

Bon, moi, franchement, je suis déjà bien content de retourner au Byôdô-in pour le voir repeint, et vu le temps magnifique dont on profite aujourd’hui, je suis certain que je vais apprécier cette journée.

img_9486

La température est parfaite, et si j’étais un échassier, je prendrais bien un bain de pied. Mais comme disait Balavoine : « je n’suis pas un héron », du coup je me contente de traverser le pont, car comme disait Brassens « c’est tout de suite l’aventure ».

img_9489

A court d’auteurs de variété française dont le nom commence par B, je paye mes respects à la statue de Murasaki Shikibu (紫式部) auteure du célèbre « Dit du Genji » (genji monogatari), fameuse pour être l’une des rares figures féminines de la littérature japonaise.

img_9490

Je la laisse en tête à tête avec ma chérie, et dès que cette dernière détourne le regard, je me plonge dans celui de Shikibu-chan, qui ne me laisse pas de marbre.

img_9493

J’ai toujours aimé les tâches de rousseurs. N’empêche, il fait faim et avant de nous rendre au célèbre temple, nous faisons halte pour des râmen bien assaisonnés, à la chinoise.

img_9499

img_9501

Une fois le bol englouti et après l’extinction du feu labial à grands coups de thé, nous voilà devant l’entrée du Byôdô-in.

img_9502

Eeeeet coupez!!!

img_9580

Je te garde cette visite au chaud pour la prochaine fois, non sans te donner un avant-goût via cette image de l’Automne qui frappe à la porte. Et nous passons directement au goûter!

20161024_145648

La visite ayant été relativement rapide, nous nous retrouvons dispo autour des 15h. Le bol de râmen ayant un effet limité dans le temps, Tsuki me fait part de son intense besoin de respecter les traditions de la ville en dégustant quelque chose au matcha, l’endroit étant ultra réputé pour ça (et les soba). « Quelque chose »? ok mais quoi? Un parfait serait parfait me dit elle, quelques secondes avant de se jeter goulûment sur la coupe que nous apporte la serveuse.

20161024_151104

J’hésite à déranger la bête qui dévore sa coupe pour lui signaler qu’elle a un peu de chantilly sur le… bref… non… je tiens à mes dents je la laisse tranquille! Tout ça c’est bien beau, mais tu sais comme moi qu’en automne, 15h30, ça commence à sentir la fin de journée niveau soleil. Si tu veux visiter un autre temple, c’est le moment ou jamais, et encore… Je vais commencer à prier le petit Jésus qu’on ne soit pas déjà trop courts, notre cible est à 2 stations de train. Si seulement j’avais une croix pour attiser ma foi Chrétienne…

img_9590

Mouais… ça ira! S’il y a bien un dieu au Japon, c’est bien l’électricité de toute façon. Allez zou, on marche en direction de la gare, et on profite des ruelles calmes d’Uji, loin des visiteurs de temple.

img_9592

Dans ce quartier, beaucoup de pavillons pas dégueu, mais aussi des architectures plus… expérimentales, comme ces locaux d’une association d’on-ne-sait quoi…

img_9594

Le comble, c’est que la photo lui donne de la gueule, quand en vrai, cela ressemblait plus à une boite de conserve géante. On pense que la photo rend bien les intentions de l’architecte et les projets sur ordinateur, mais qu’en revanche, le résultat final est loin de la pub.

img_9595

Y a rien à faire, je m’amuse bien plus souvent des motifs de la nature de toutes façons…

img_9597

Quand enfin nous arrivons à notre véritable destination, le soleil est encore blanc, mais je sais qu’il ne tardera pas à jaunir sérieusement. Ça devrait aller, un petit temple et puis on rentre… « C’est grand ici? » « Non je crois pas » me dis ma guide. « Mais ça a l’air joli, et pas connu, on entre? »

img_9598

« Bien sûr! Ah c’est 500 yens? ça doit pas être si petit finalement… Tiens bein… c’est pas un plan là-bas? »

img_9600

… regarde la chérie… regarde le plan…

img_9600

… regarde la chérie… « euuuuh c’était grand comme ça à l’origine non? »… regarde le plan…

img_9600

« ….euuuuh non apparemment c’est toujours aussi…….. immense…. » Ok, pas de temps à perdre, j’entre en mode « panique, le soleil est en chute libre!! » et je m’engage sur le chemin au dallage bien particulier

img_9601

Quand derrière les pins se dessine le portail d’entrée, je suis réellement en mode « Jurassik Park »

img_9603

Ok… je ne m’attendais pas du tout à ce genre de chose… Je suis déjà en changements frénétiques d’objectifs, balbutiant des « Mais… non mais sérieux?… Mais c’est quoi ce monstre?… J’aurais jamais le temps… meeeeeerdeuuuuux!!! »

img_9606

Alors même si je ne vais m’en inquiéter que bien plus tard dans la visite, tant je vais avoir du mal à me remettre de l’enchaînement qui va bientôt se présenter à toi, je peux tout de même déjà te donner le nom du lieu. Manpuku-ji. Fondé en 1661 par un moine Chinois, ce qui va expliquer tout le reste, il est le temple à la tête de la branche zen nippone appelée « Ōbaku ».

img_9607

Son architecture, de celle des bâtiments à la forme même de leur disposition, est inspirée du style de la dynastie Ming, ce qui en fait un site bien plus tourné vers les Chinois, ou les religieux zen de cette branche spécifique. C’est également un très grand centre de formation pour les moines bouddhistes en devenir.

img_9608

Ceci, couplé au fait qu’on est en plein milieu d’aprem, et tu comprendras qu’il n’y avait pas un chat. On croisera au total 10 personnes, dont 6 moines. Et au milieu des pins omniprésents dans l’allée principale, on distingue déjà des tas de bâtiments intéressants… On avance dans le silence le plus total.

img_9610

On n’oublie jamais le petit coin Shintô, parce qu’on est cool avec les religions.

img_9611

Et la belle vasque turquoise posée là n’ose même pas déranger le calme ambiant avec des clapotis. L’eau est aussi silencieuse que nos pas sur les blocs de pierres en losanges.

img_9614

img_9616

Nous avons maintenant passé un autre bâtiment, toujours dans l’enfilade principale, et nous trouvons nez à nez avec une nouvelle belle baraque.

img_9632

Franchement, je vais le dire et le répéter, je n’en reviens pas. Un tel endroit, désert, et insoupçonné (par nous en tout cas). Je me paye un petit 360 avec le mode panoramique du téléphone, pour bien en profiter, je te suggère de cliquer sur l’image, et de l’enregistrer sur ton ordi, tu pourras alors la détailler comme bon te semble.

20161024_155813

Et nous montons sur la scène, car nous ne demandons qu’à être éblouis. Et on ne sera pas déçus.

img_9637

Une large terrasse de graviers parfaitement ratissés se dévoile sous nos yeux, alors qu’on monte les quelques marches. On était devant il y a tout juste une minute, et on n’avait même pas remarqué ces graviers. Je me demande jusqu’où ce site va réussir à nous surprendre. On est probablement au maximum là…

img_9640

Alors il est temps d’entrer dans les détails. Les céramiques, effectivement très « Empire du Milieu », le Gautama Bouddha, qui se laisse caresser le ventre par les derniers rayons du soleil…

img_9621

Un sourire satisfait sur le visage.

img_9625

Tout, ici, mérite un déclenchement de diaphragme.

img_9624

Jusque dans la pénombre de la pièce, qui laisse entrevoir des trésors à celui qui osera tendre le cou par delà les ouvertures.

img_9623

img_9622

Ou les coursives le long desquelles glissent des moines silencieux. Tout juste le temps de les voir passer qu’ils ont déjà disparu, dissimulant leurs bruits de pas dans les pépiements des quelques oiseaux alentours.

img_9617

img_9626

J’en connais une moins discrète qui laisse échapper des « oooh », des « aaaaah » et des « eeeeeh » un peu plus loin, m’annonçant involontairement que la suite aussi risque de réjouir mon appareil photo.

img_9629

Tout est beau, baigné dans une telle ambiance. De l’onigawara sur le toit à la souche sciée au sol.

img_9633

Le cisèlement des angles de toitures qui se découpe sur le bleu du ciel…

img_9635

ou les ombres des pins qui s’allongent sur les graviers comme sur de la taule ondulée.

img_9639

Tout ici n’est que fenêtres ouvertes. Chaque nouvel élément que tu découvres ne fais que te mener à quelque chose d’encore un peu plus beau qui était derrière et que tu n’avais pas vu.

img_9642

Tu cherches désespérément à tout voir, sachant déjà que c’est peine perdue… Et ce soleil qui descend!!

img_9644

Il parait qu’il y a un gros poisson de bois sur lequel on tape pour appeler à la prière. On dit qu’il est très gros, allons le voir.

img_9645

Tiens! Des omikuji, prédictions de bonne fortune, en forme de Daruma. Tsuki obtiendra le plus bas… « encore de la patience, et tout ira bien! »

img_9648

C’est sympa les omikuji, même le pire te donnera un peu d’espoir… Moi? Non moi je n’ai jamais eu envie de savoir.

img_9649

Je préfère me contenter de ce qu’il y a là tout de suite sous mon nez ou au dessus de ma tête, et là, tout de suite, c’est ça :

img_9647

J’entends des pas!

img_9652

D’autres arpentent les allées aux losanges. Mais le lieu est si vaste que je ne crains pas la sensation d’envahissement.

img_9654

On est plutôt en mode « partage » quand on se sent les témoins privilégiés d’un endroit comme celui-ci. Tout embaume. Serait-ce en partie dû à ce kinmokusei (金木犀) qu’on appelle Olivier odorant, et qui porte bien son nom! une odeur incroyable!

img_9656

Et quand on passe derrière le bâtiment principal, pensant être au bout de nos surprises, on n’en est en fait qu’au début…

img_9659

Toujours plus de bâtiments et de graviers, celui qui se dresse devant nous maintenant, bien couvert par les ombres de ses prédécesseurs qui s’allongent dorénavant bien vite, est fermé le temps d’une prière dont les psalmodies en chinois nous parviennent à travers les panneaux de bois.

img_9661

Nous déambulons donc autour en s’appliquant à ne pas faire de bruit. Et toujours plus de détails viennent frapper ma rétine.

img_9663

img_9664

Et donc, le dos du bâtiment au Bouddha.

img_9666

D’ici on entend quelques voix venir de derrière une porte entrouverte. Nous nous avançons…

img_9668

Une dame nous accueille. C’est en fait une partie d’ordinaire fermée au public. Mais en ce moment, il y a des expo/ventes de différents objets d’artisanat. Ici, ce sont des poteries. Du coup on peut entrer, pendant une période de 5 jours qui finit le lendemain.

img_9670

Bon bein… allons voir!

img_9669

Boum. C’est mortellement classe.

20161024_162515

Je te refais le coup du panoramique pour la peine. Je me retourne pour dire à Tsuki un truc du genre « non mais vous vous foutez de moi là? Vous en avez encore beaucoup sous le pied des vues comme ç….. » mais ce que je vois alors me la coupe.

img_9675

J’en envie de pleurer. Cette pointe de rouge dans le vert, cette poterie présente pour l’exposition, parfaitement en place dans les derniers rayons du soleil qui viennent frapper les shoji. C’est une scène japonaise tellement cliché que je ne croyais pas que ça existait pour de vrai.

img_9685

Tout, dans cette lumière, dans ce moment de grâce suspendu, tout sort aussi beau sur mon écran digital que dans mon esprit. C’est rare.

img_9684

Quand nous sortons de cette alcôve privée, et regagnons les chemins de dallage froids et spartiates, nous sommes plus que satisfaits.

img_9687

img_9676

Nous devisons joyeusement sur la quantité de nouilles qui nous bordent l’arrière-train, elle, affirmant que ce sont des kilos, moi défendant la théorie du tonnage, tout en prenant encore automatiquement quelques images, mais ne pouvant plus quitter de l’esprit ce jardin sec et ces tatamis.

img_9688

img_9690

On repasse devant la maison principale, réchauffée par un soleil de plus en plus fatigué.

img_9693

Les toits semblent nous pointer gentiment la direction de la sortie, et nous nous attardons, jouant la montre.

img_9695

il est 16h40 et les portes fermeront dans 20 minutes. Alors on traîne tant qu’on peut.

img_9696

On sait, maintenant qu’on a vu le plan, qu’il y a un sacré paquet de choses à voir sur les côtés aussi, et qu’on n’aura pas le temps. Il faudra absolument revenir, mais pour l’heure, voyons de ce côté là, rapidement…

img_9700

Ce qui peut bien se cacher derrière ce muret.

img_9704

Le pavillon de Batman?? Si regarde bien les ouvertures dans la porte…

img_9705

J’adooore! Oh et sur le dépliant ils parlent d’un autre endroit, de l’autre côté du site, où ils exposent des bijoux artisanaux… on va y jeter un œil? Il reste 10 minutes.

img_9707

Non mais ça suffit maintenant!!! Vous allez nous balancer un truc énorme comme ça derrière chaque porte? J’ai pas le cœur assez solide moi oh!!! Allez on entre dans la maison, elle aussi ouverte exceptionnellement le temps de l’expo.

img_9713

img_9715

J’en suis presque à ne plus m’étonner. Evidemment il fallait que ce soit encore un truc magnifique, avec des graviers noirs et des compo florales super cool! Et tu vas me dire que les pièces qui d’habitude servent juste aux moinillons sont aussi couvertes d’œuvres d’art peut-être??

img_9717

Ah….. bein oui tiens!

img_9711

Amplifié par le chrono qui tourne, je saute de joie en joie, et quand Tsuki me dit « hé mais viens voir là! » je ne peux que penser « mais oui je veux bien mais je dois m’occuper de ça aussi!! ». Mais chaque fois que je la rejoins…

img_9718

Je prends une gifle supplémentaire.

img_9721

Le temps de jouer avec des profondeurs, des couleurs, des panneaux coulissants qui font circuler l’air et le regard jusqu’à des érables en attente de rougeoiement, et il sera vraiment temps de partir.

img_9724

img_9727

Le soleil dore maintenant tout ce qu’il touche, tel un Roi Midas.

img_9728

Les habitants naturels du lieu vont reprendre leurs droits, et nous retournons à ce portail d’entrée qui nous avait coupé le sifflet il y a un moment.

img_9734

Maintenant en feu, nous lui disons un « A bientôt » sincère.

img_9739

img_9741

16h59, nous nous faisons escorter par un moine chargé de fermer derrière nous.

img_9737

L’ultime photo sera pour cet étang de lotus de fin d’après-midi à l’entrée. On reviendra, et crois moi, je t’embarquerai encore avec nous, pour que toi, aussi, tu puisses prendre tes gifles!

img_9730

A bientôt!

22 réflexions sur “Les gifles.

  1. Magique !!! je n’ai pas de mots tellement les lieux sont magnifiques et tes photos sont whaouh !! J’avoue que ma préférée est bien sûr celle des tatamis sur les portes coulissantes donnant sur le jardin❤ Je le note dans ma liste de lieux à visiter😉

    • Merci Kyn! Ma préférée est celle d’intro personnellement, mais faut être franc, la plus incroyable est celle dont tu parles. Couplé à la chance d’avoir ce lieu ouvert… grand moment!🙂

  2. Magnifique! Je me suis régalée avec ces belles photos ! L’expo en question, est-ce que l’année prochaine sera toujours en cours? Normalement si tout vas bien, je dois me rendre au Japon vers Mai.
    En tout cas, très beau récit et les images qui vont avec! Merci Ondori et à bientot!

    • L’expo a fini aujourd’hui malheureusement, et je n’ai aucune idée de s’il la tiennent annuellement, mais on se doute qu’il y a d’autres événements temporaires durant lesquels ils ouvrent ces espaces… A voir sur les périodes où tu viens…

  3. Extraordinaire…
    je devais revenir à Uji pour voir le Byodoin repeint à neuf… je prendrai la journée pour découvrir cette merveille.
    Un grand MERCI pour le partage!

    • ça vaut clairement le détour. Station Ôbaku, à 2 arrêts de Uji en local. Il faut marcher 5 minutes jusqu’au temple, rien de compliqué. Ça vaut clairement le détour, même sans la lumière divine dont on a profité🙂

  4. De magnifiques photos et les commentaires qui vont avec agrémente bien l’ensemble, c’est juste magnifique, et me donne l’envie d’aller voire tout ça ^^ Merci pour ce reportage photos😉

  5. Composition parfaite pour la croix !! (Faut bien que je parle de la photo à laquelle personne ne fera attention ^^;) Merci pour cette magnifique balade !

  6. Ça fait un pti moment que je suis pas passé, mais c’est toujours sympa ici !
    Bien conté et toujours bien illustré😀

    Et heureusement qu’on est plus à l’argentique, sinon vu ton débit de photos tu courrais plus après les pellicules que la lumière :p

    • cet article ça va… 93 images je crois.. Je flirt souvent avec la centaine par billet. Mais ouais clairement je suis un profiteur du numérique😉
      Merci d’être repassé. (c’est toujours plus présentable en plus…)

  7. Cet article me rappelle la très belle journée que j’avais passée au Ōbaku-san Manpuku-ji. C’est effectivement un site absolument merveilleux. Vos photos rendent tout à fait la beauté du lieu. Merci beaucoup pour ce beau partage.

  8. OGM… Magnifique et magique. Bravo pour les photos et merci pour le partage. Ça me donne juste envie de revenir une fois de plus au Japon…

  9. Magnifique ! Je n’arrive pas à me détacher de l’article et ses photos. Je dois repasser pour les temples d’Uji au moins !
    Vous n’avez pas mentionné le nom de ce groupe de temples, ou bien ai-je lu trop vite …
    Bravo encore !

    • lu trop vite😉 il y a même le lien vers la page wikipédia. C’est le Manpuku-ji à 5 minutes de la station Ôbaku à Uji🙂
      Merci Charlotte!

  10. J’ai passé un super moment à lire cet article. Merci pour la découverte, pour les magnifiques photos et pour ta façon si originale de décrire les choses !

La parole est à toi! (profites-en!!) Si ton commentaire n’apparaît pas immédiatement, c'est qu'il attend sagement ma modération, ne t'inquiète pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s