Ligneux alignés.

IMG_9295

Bien le bonjour! L’automne 2013 nous aura peut-être rattrapé avant que nous en ayons fini avec mes comptes rendu de l’automne 2012… Mais il me reste encore une paire de balades à te montrer. Comme à l’accoutumée pour cette série temporellement expatriée, nous allons retourner en un, ou plutôt des lieux connus de nous, et donc de toi, qui as accès à ces pages. L’expédition du jour nous emmène, encore une fois dans la préfecture de Nara, à Ikaruga pour commencer, puis un coup de ligne de train nous déposera à Nara-shi, la ville aux mille cerfs, dans la lignée. Tu comprends bien qu’il est impossible d’accueillir les parents sans les emmener à ce haut lieu touristique de la région qu’est Nara. Mais si le Todai-ji qu’on trouve là bas, n’est plus à présenter, Ikaruga abrite, elle, un monument non moins important, mais peut-être moins connu. Le Hôryû-ji est pourtant le plus vieux bâtiment en bois du monde ET le premier site Japonais a avoir été inscrit au registre du Patrimoine de l’Humanité en 1992. Ça force le respect. Alors sans plus de bavardage, plongeons-nous dans l’Histoire, le tout sous un toit céleste des plus beaux…

IMG_9163

Je t’engage dès à présent à te rediriger vers l’article précédemment consacré à ce lieu, où nous avions d’ailleurs suivi le même parcours. Tu y trouveras plus de photos adaptées à une découverte du lieu. Cet article étant plus une re-découverte, je m’attarderai moins sur l’ensemble du site. J’ajoute que la visite précédente avait eu lieu au printemps, ce qui te permettra de voir tout ça sous une autre lumière, si tu le souhaites. Si tu es prêt à entrer, alors continuons.

IMG_9164

Il est fort probable que je m’arrête à peu près sur les mêmes détails, mais comme on ne fait jamais deux fois exactement la même photo, je suis sûr que tu y trouveras ta dose de nouveautés. Nous pénétrons donc dans l’enceinte sacrée, balayée par un petit vent léger et agréable sous ce soleil chaud mais encore voilé parfois. Je rappelle que nous sommes le 08 novembre 2012, et que nous chassons, entre autres choses, les feuillages rougeoyants.

IMG_9168

Au bout de l’immense allée centrale se dresse fièrement la pagode à cinq étages. On ne demande pas son âge à une dame, mais celle-ci peut se vanter du sien. 14. Non pas 14 ans, ni 14 décennies, pas non plus 14 demi-siècles, mais bien 14 siècles. Depuis l’an 607 (non ce n’est pas une Peugeot), possiblement 670 car un incendie l’aurait ravagée alors, sans certitude, Ce bois fait la nique à nos cathédrales de pierres.

IMG_9166

Nous ne sommes évidemment pas les seuls à être venus contempler ce bijou. Les sorties scolaires vont bon train, et les jeunes générations de Japonais viennent apprendre à respecter leur patrimoine. Si les groupes de tours organisés sont facilement repérables au drapeau de leur guide, les groupes scolaires du coin n’ont rien de discret non plus… attifés de leur casquette jaune, ils sont dans le ton saisonnier.

IMG_9169

Mais au lieu de nous moquer, approchons nous de la Haute Dame.

IMG_9171

Et effeuillons-la…

IMG_9173

Voyeurs! Tant pis, avant d’aller plus avant à la rencontre de la pagode, encore un petit tour, comme des préliminaires d’un autre genre.

IMG_9175

Tiens, je pense que je ne lui avait pas photographié la nuque à celui-là! C’est l’occasion ou jamais!

IMG_9177

Et nos amis Chapi et Chapo, ces deux là (ou « celui-là » puisqu’il n’est qu’un, ai-je ouï dire, comme un Janus d’extrême Orient) sont parmi les plus beaux que j’ai vu (et plus tard dans la journée, nous en aurons encore une belle représentation à Nara…). Ne tremble pas, s’ils ont l’air si inquiétant, c’est pour mieux protéger leur bien-aimée, on ne peut leur en vouloir. Allez, approche!

IMG_9179

IMG_9180

Plus proche, je t’assure ils ne te feront rien, et leur peau est si belle à observer…

IMG_9182

IMG_9181

Maintenant que notre regard a bien glissé le long de ces corps ligneux -oui j’ai appris un mot aujourd’hui… peut-être que toi aussi du coup?- nous pourrions passer à quelques feuilles colorées non?

IMG_9184

IMG_9188

IMG_9187

La photo ci-dessus me fait penser à un panier de pommes, c’est étrange comme une association de couleurs peut suffire à changer la perception d’un ensemble…

IMG_9189

Cette fois on ne peut plus retarder le plaisir d’entrer dans la cour, et aller à la rencontre de la pagode et du kondô millénaires…

IMG_9185

IMG_9190

Je sais pas toi, mais moi, à chaque fois, ça me la coupe… la voix hein! Et c’est là, alors qu’il est impossible avec un objectif tel que le mien de capturer les deux bâtiments ensemble, que j’ai commencé à faire des tests de compositions à base de toitures, et que j’ai réellement remarqué le ciel.

IMG_9196

Mais pour l’instant je reste dans le classique, et je n’arrive pas à détacher mon regard des constructions. Même l’enceinte de la cour elle même interpelle mon objectif. le portail d’entrée par lequel nous venons d’arriver me retiens encore un peu, lui aussi.

IMG_9198

Mais tu me connais… Il ne me faut pas longtemps avant que mon œil soit attiré par quelque chose de bien moins évident. A ce moment là, ce fut le seul et unique champignon qui ait poussé dans cette cour (si si, j’ai cherché partout après!)

IMG_9199

Il n’était vraiment pas gros, au pied de cette antique tour géante. Mais qu’il était beau dans sa solitude! Il ne m’en fallait pas plus pour entamer le mode « détails », en me relevant, j’ai trouvé cette protection de bout de poutre vraiment photogénique :

IMG_9200

Sans parler de ce simple mur aux textures qui m’ont rappelé mes essais picturaux des cours de peinture de 1ère année de fac avec Monsieur Morel. L’époque où je découvrais Malevitch et autres joyeusetés plasticiennes.

IMG_9202

J‘entends encore ce vieux grigou de professeur nous parler de la « danse du pinceau » avec son chuintement des dents qui me filait des boutons… brrrr j’en frissonne! Vite, revenons à la photo! Justement je rejoins Sakura en pleine découverte esthétique. je l’observe, puisque je l’aime, et une fois partie, je m’empresse d’aller voir ce qu’elle a photographié.

IMG_9204

Verdict : voici sa photo :

SONY DSC

Héhé elle se démerde ma femme hein? Bon, je n’ai pas pu m’empêcher de faire la même, avec moins de bois et plus de feuilles…

IMG_9235

Ne te sens pas obligé de dire que tu préfères la sienne, elle ne lit pas le blog… mais si c’est le cas merci pour elle, et si ce n’est pas le cas… bein… tu as bon goût! Mais revenons plutôt à nos moutons.

IMG_9205

… qui sont en fait des élèves… La pagode et le kondô ayant déjà fait l’objet de plusieurs clichés au printemps, j’avoue avoir du mal à trouver intéressant de re-mitrailler les mêmes détails. De plus, les cerisiers qui m’avaient jadis permis de composer avec la pagode en fond, sont, cette saison, bien moins majestueux. Leurs feuilles sont clairsemées comme un crâne de mamie plus que septuagénaire, la teinture violette en moins. Bien entendu, il reste quelques détails croustillants que j’avais mal capté la dernière fois. L’occasion de remettre les pendules à l’heure.

IMG_9222

Sur cette lanterne qui trône, isolée au centre de la cour par exemple… Il y a ça :

IMG_9224

Et ça :

IMG_9223

Mais tout au dessus… il y a plus majestueux encore, et pourtant plus simple, plus quotidien, aucunement exotique… Une chose qui ne réclame pas de traverser la Terre pour être appréciée…

IMG_9233

IMG_9218

IMG_9252

Au fur et à mesure que le jour avance, le ciel se débarrasse de sa couverture, comme s’il sortait enfin de son lit après une longue et profitable grasse-matinée. Les nuages glissent maintenant rapidement vers le bord du lit, et disparaîtront bientôt. En attendant, je ne peux défaire mon regard de ce soleil qui joue avec eux, comme un gamin qui découvre les ombres chinoises et essaye toute sortes de formes sur le mur de sa chambre. (Mais qu’est-ce qui se passe pour cet article je me prends pour Rimbaud ou quoi? C’est l’effet Hôryû-ji?)

IMG_9236

Mais revenons sur Terre un instant tout de même, car c’est du Japon que tu es venu voir sur mes pages, et je vais t’en donner encore une lampée. D’ailleurs je retrouve mon amoureuse en train de discuter photo avec un tordu du coin.

IMG_9238

Un arbre tordu, fort heureusement. Un tronc impressionnant, il faut bien le dire!

IMG_9241

Nous cheminons maintenant dans le site bouddhiste, passant de pavillons en pavillons. Nous visitons le musée installé ici, dans lequel aucune photo n’est permise, et profitons plus simplement de l’ambiance. Je te suggère, à nouveau, de faire un tour sur l’autre article, qui n’était peut-être pas beaucoup plus détaillé, mais t’aidera probablement à mieux te situer. Nos pas nous mènent en tout cas vers un autre petit temple situé à quelques mètres de là. Et chemin faisant…

IMG_9247

Nous avons rencontré, en vrac : des araignées et leurs victimes, des feuilles rouges sur fond bleu, et des feuilles roussies par le soleil.

IMG_9255

IMG_9257

IMG_9256

Pour tout dire, c’est là ce que je tirerai de plus beau en terme d’images, le dernier pavillon en lui même étant mignon, mais déjà vu, et n’arrivant décidément pas à rivaliser, ce jour là, avec le bleu du ciel. Ou alors juste pour un détail furtif d’une ferronnerie simplement jolie.

IMG_9262

IMG_9259

Cette croix marquant la fin de notre visite à Ikaruga… et le début de la suite. Car tu me connais, je te livre les choses telles qu’elles se sont passées, et ce jour là, nous n’en avions pas fini avec le spectaculaire. Direction Nara-shi (la ville donc, et non plus seulement la préfecture du même nom)…

IMG_9268

Bien entendu, Nara a déjà fait l’objet d’une paire d’articles sur mes pages, et plus précisément sur l’ancien blog. La visite d’aujourd’hui sera un bon mélange des deux précédentes. D’abord nous venons voir les feuillages et les cerfs, ensuite nous retournons au Todai-ji, le plus grand bâtiment en bois du monde (oui c’est la journée des records en bois). le Todai-ji est l’un des premiers monuments que j’avais pu visiter au Japon en 2009. Je t’encourage fortement à aller te moquer de mon style de l’époque tant photographique que narratif… sans parler de l’orthographe. Si tu préfères accéder directement à une époque plus récente, où la recherche photographique avait déjà prit forme, et où l’on se concentrait sur l’automne, je te suggère cet article, qui figure encore aujourd’hui parmi mes préférés

IMG_9269

Comme d’habitude, le soleil ne tarde pas à allonger les ombres au sol, et à produire une lumière chaude de fin d’après midi, alors qu’il n’est que 15h. Et avant d’aller nous frotter au monstre qu’est le Todai-ji, nous flânons un peu à la découverte de Nara que mes parents n’ont jamais eu le loisir de voir ailleurs que dans un poste de télévision. Nous alternons donc les coups d’œil sur les animaux, et sur les feuilles.

IMG_9270

La mienne est à droite!

IMG_9273

Mon épouse n’est pas la seule à attiser la curiosité des biches, ma mère aussi sais susciter le regard circonspect animalier… observez plutôt le cervidé couché devant elle.

IMG_9274

On sent bien l’inquiétude non? Pauv’ bête!

IMG_9280

Nous déambulons tranquillement en direction du temple visé, sans nous presser. Nous avons le temps de nous attarder sur les cerfs shika, façon « 30 millions d’amis » (sifflements célèbres)

IMG_9275

IMG_9277

IMG_9288

Ici un étang nous attend. Je ralentis le groupe tant il y a de choses à voir. Des feuilles, bien sûr, mais aussi de l’eau, des gens, des oiseaux… j’ai la tête qui tourne, je te livre ça avec la même frénésie que celle qui m’animait alors. Pas le temps de parler, ils faut regarder partout!

IMG_9289

IMG_9291

IMG_9297

IMG_9287

IMG_9292

Et vous monsieur? La pêche a été bonne? C’est un sacré équipement que vous avez là!

IMG_9299

Ma ligne est plus fine, mais je ne raterai pas cette beauté qui glisse sous le drap de l’onde (Rimbaud 2, le retour!)

IMG_9298

IMG_9300

Mais cette fois il ne faut plus traîner, sans quoi, le temple sera fermé! Prends bien garde à ça si tu es en visite au Japon, le jour se couche tôt, et ainsi en va des temples. A 17 heures, it’s over, tu es prévenu! Nous coupons par le bois, ce qui agace un cerf qui manifeste son mécontentement en mâchouillant une chaîne (c’est beau la révolte pacifiste).

IMG_9315

Mais tant pis, nous passons, et ne récolterons pour cet affront que le dédain des daims (ce ne sont pas des daims bon sang! Faut que je le dise en quelle langue, ce sont des cervus nippon!!)

IMG_9303

Enfin, nous arrivons à la porte du temple bouddhiste. Elle en dit déjà long sur l’échelle de ce à quoi nous allons être confrontés.

IMG_9307

Le mot qui me vient, à chaque fois, c’est « ouch! » J’avais déjà parlé de Chapi et Chapo (c’est d’ailleurs ici qu’ils ont gagné ce surnom chez moi, car ces deux là sont les premiers que j’avais rencontré. Ils sont dissimulés de part et d’autre du portail, dans les sortes de caissons en bois. Et si je les avais photographiés en 2009, il manquait à ces clichés la notion de mise à l’échelle. Alors cette fois, j’ai posé Maman Poule devant Chapi…

IMG_9311

On savait en faire des belles poupées en bois dans le temps hein? Comme le jour baisse, nous avançons sans trop tarder, et je fais ma désormais traditionnelle photo du petit torii sur l’îlot… tu trouveras les versions précédentes dans l’article cité plus haut.

IMG_9321

Et nous voici devant l’entrée. Au delà, il faudra payer pour voir, et c’est bien ce que nous avons l’intention de faire.

IMG_9326

IMG_9327

Et si tu penses que tu as déjà sous les yeux quelque chose de toute beauté, c’est que tu n’as pas encore bien regardé. Allez, sans plus attendre, voici donc la plus gosse construction en bois du monde : le Todai-ji

IMG_9328

Le monstre que tu vois n’est pourtant plus qu’une partie de ce qu’il fût. Mais quelle partie! Il a été érigé autour du Bouddha qu’il abrite, car oui, ce dernier ne rentrait pas par la porte… je t’assure. Mais avant d’aller là bas (car on dirait pas mais c’est encore loin), nous allons ouvrir nos yeux par ici.

IMG_9329

IMG_9331

IMG_9335

IMG_9341

IMG_9334

Allez! Je t’ai assez fait languir comme ça, allons voir ce que tout le monde est venu voir : le Bouddha de 15 mètres datant de 752, restauré plusieurs fois, et trésor national inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO…

IMG_9374

C‘est peine perdue pour essayer de rendre justice à sa taille, mais je t’assure… il est très grand!

IMG_9345

Par contre, quelque chose me chiffonne… pas toi? Tu ne remarques rien? Approche toi un peu.

IMG_9348

Non, pas ses yeux complètement stones! sérieusement? Rien ne te choque? Regarde bien!

IMG_9357

Il est coiffé à base de chocolats Léonidas!! OK… je sors. Mais pas avant d’avoir jeté un œil aux beautés et richesses exposées ici…

IMG_9360

IMG_9361

IMG_9365

IMG_9366

Quand même, c’était bien foutu à l’époque… ils avaient même des détecteurs de fumée, c’est surement pour ça que ce bâtiment est resté debout.

IMG_9368

Et voilà que l’heure de la fermeture approche, lentement, les touristes sortent pour se mettre en quête d’une dernière miette de beauté nippone à se mettre sous la dent avant de passer à table ou de rentrer à l’hôtel.

IMG_9371

Nous, nous allons reprendre le train vers Osaka, mais nous étirons le temps au maximum en traînant la patte pour sortir parmi les derniers.

IMG_9375

Papa Coq, tel un irréductible de la photo déclenche encore. Et nous nous retournons sur le monument une dernière fois

IMG_9377

Baigné dans les derniers rayons de soleil, puis nous longeons le chemin de sortie, avec ses colonnes rouges.

IMG_9379

Cette fois ça y est, Nara édition automne 2012, c’est bel et bien fini. Un arbre et un cerf nous raccompagnent en direction de la gare…

IMG_9384

IMG_9388

Et moi, il ne me reste plus qu’à te remercier de m’avoir lu, tout au long de cet interminable article et de ces 90 photos. Mais que veux-tu? Seulement 90 de mes coups d’œil retranscrits ici, sur une journée de (re)découvertes de cet acabit… c’est bien un minimum!

A bientôt!

13 réflexions sur “Ligneux alignés.

    • J’ai souvent dit que chaque saison avait son intérêt à Nara, mais sincèrement, l’automne est de loin ma préférée.
      Je ne peux donc qu’encourager tout le monde à tester une fois, mais attention, l’automne est souvent très tardif ici…

  1. Ça devient compliqué d’écrire des commentaires avec des articles aussi long ^^ Je n’ose pas imaginer le temps que ça a du te prendre! Mais je ne m’en plains pas, bien au contraire.

    Cet article m’a convaincu du fait que si je dois repartir au Japon un jour, je le ferai en automne. Les couleurs et les lumières sont tout simplement sublimes. J’adore les détails de feuilles d’érables japonais.

    Je m’étonne de voir des photos de ta chère et tendre, tu vas te faire taper sur les doigts ^^

    Je ne vais pas m’étendre à commenter chacune de tes photos, mais comme d’habitude, j’aime beaucoup tes photos de détails, c’est quelque chose que je ne pense pas toujours à faire. J’adore celle du demi-visage de Chapi (ou bien est-ce Chapo?).

    La blague des chocolats Leonidas m’a également bien fait marrer. Pour l’humour je mets donc un 9. Pour la qualité des photos je mets un 9 également, le manque de photos de japonaises en mini-short se faisant cruellement ressentir. Pour la qualité littéraire du texte, je mets un 8 seulement pour cause de non-utilisation du terme « nonobstant ». Voilà c’était encore un « article presque parfait ».

    • héhé merci beaucoup…
      Pour la longueur des articles, j’avoue que je m’interroge souvent à savoir si c’est une bonne ou une mauvaise chose. La démarche de départ de narrer les balades telles qu’elles se sont passées, plus ou moins, m’impose ça, mais je me dis parfois que ce doit être éprouvant pour les lecteurs. Depuis un temps, j’hésite à lancer un sondage sur la page FB… mais bon, rien ne vous empêche de le lire en 2 ou trois fois… Par contre pour moi c’est sur que je mets environs 5 à 6 heures à chaque article (tri et retouches des photos compris)

      Les Photos de Sakura ont été validées par elle car elle n’est pas clairement reconnaissable😉

      Ces deux Chapi et Chapo me plaisent beaucoup aussi, mais pour cette session d’images, c’est la feuille de cerisier rouge sur fond bleu ma photo préférée🙂

      Je m’engage solennellement à utiliser le terme « nonobstant » dans le prochain article. Pour les mini short, par contre… je promets rien mais je suis sûr que d’autres blogs en proposent :p

  2. C’est pas souvent que je me marre autant en regardant des photos de ciel, d’arbres et de statues. Et quelles photos !
    Des bises et le bonjour a ta cerise !

    • C’est le ciel qui t’a fait marrer ou mon incroyable poésie?🙂 En tout cas, merci d’y avoir passé du temps!
      Et la bise aussi à ta verte🙂

  3. Hé bin, tu as fait jouir mes yeux avec toutes ces couleurs automnales !!
    C’est magnifique !! Entre la floraison des cerisiers et le rouge des érables, mon choix se porte plus sur ce dernier si un jour je vais au Japon🙂
    Et si je découvre des endroits si un jour j’y vais, je penserais automatiquement à toi si je reconnais ces endroits justement.
    Ce sera marrant de découvrir en IRL ces endroits que tu nous fait découvrir toi en virtuel … (désolée, je me répète dans mes mots).

    J’ai remarqué que tu as « watermarké » tes photos !! Depuis le temps. C’est discret😉
    Qu’est-ce qui a motivé cette décision ?

    Moi je te mets un 10/10 !! A tout !! Voilà comme ça plus simple xD

    • bon bein… tant pis, je me contenterai des yeux…:mrgreen:

      Plus sérieusement je crois aussi que l’automne est un meilleur choix, dans la mesure où le printemps est trop fugace (pour les cerisiers du moins), et risque de foirer pour peu qu’il pleuve 3 jours. Evidemment le mieux est de voir les deux, mais c’est un peu pour ça que j’avais poussé les parents à venir en automne pour leur premier trip.

      Bien vu petit onigiri, j’ai finalement décidé de signer les photos. La vraie question n’est pas ce qui m’a décidé, mais plutôt pourquoi je ne le faisais pas jusqu’ici :
      j’avais la fâcheuse impression que cela donne un côté « officiel », voire « professionnel » et donc extrêmement prétentieux aux images. De plus elles ont toujours été prises pour les lecteurs. Les signer impose ma présence sur l’image, même une fois récupérée…
      Et puis, finalement…

      En revoyant mes vieilles images de 2009, j’ai mesuré les petits progrès faits. On dit que le premier million d’images d’un photographe constitue ses pires photos. Je l’ai dépassé, et je commence doucement à être satisfait de ce que je fais, pas complètement encore, heureusement, mais je pense avoir suffisamment développé mon « style » maintenant pour les signer. Discrètement quand même car je trouve que ça nuit à l’image… Je suis en phase d’acclimatation là🙂
      Et puis avec le développement de la page FB, j’atteins beaucoup de monde qui ignorent l’existence du blog, et se contentent de liker ce qu’un ami d’ami a liké aussi… du coup, si ça peut aussi rameuter par là un ou deux intéressés… j’ai cédé à la pression éditoriale et à la recherche de clics! Attention, bientôt des mini-shorts et des scandales sur le nucléaire, assortis de quelques édito qui vous expliqueront « ce qu’EST le Japon »…

      … ou pas🙂

  4. Après avoir lu tous ces commentaires élogieux, depuis la naissance du blog, je ne sais pas de quoi nous, ses parents, sommes le plus fier ; qu’il soit notre fils ou que nous soyons ses parents ?

    • Je vous proposerais bien d’être fiers de m’avoir aidé à venir vivre ici en me soutenant, parce que ça, vous l’avez choisi, alors que le reste… disons qu’on a eu de la chance de se rencontrer hihi!

  5. Ondori ❤

    Tu est drôle et poétique!
    Tant de richesses sur une seule page qui pourrait bien se poursuivre à l’infini!

    Les constructions, les toitures aussi belles à l’envers qu’à l’endroit et ton « champignon » unique qui ressemble à un jizō!

    Quant au « tordu du coin », il m’a tout l’air d’une danseuse ensorcelée, qui déplie sa robe devant Sakura!

    Nara m’a laissé un doux souvenir printanier et j’ai aimé la voir aux couleurs automnales que tu as si bien su nous montrer.
    L’élégance élancée des arbres aux feuillage rouge-or et leur reflet sur l’eau!

    Ah! Décidément, tu dois aimer le chocolat😉

    Merci beaucoup pour cette magnifique visite guidée.

  6. Sublime! j’ai toujours pas eue l’occasion de me rendre à Nara pendant l’automne, comment est-ce possible que j’ai laissé passer tant de détails? En tout cas, c’est merveilleux, merci Ondori pour ces magnifiques images!

La parole est à toi! (profites-en!!) Si ton commentaire n’apparaît pas immédiatement, c'est qu'il attend sagement ma modération, ne t'inquiète pas!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s